LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES

LA PLANCHE A TRACER DE BREIZH, CHANTRE DES LOGES
POUR CONTACTER LA FEDERATION DES LOGES LIBRES ET SOUVERAINES (F.L.L.S.) EN ACCEDANT A SON SITE CLIQUEZ SUR LA PHOTO CI-DESSUS

mercredi 28 avril 2010

TENUE BLANCHE DE LA LOGE LIBRE "THOT" DE VALENCE

Bonjour à tous et toutes.
Je vous invite à prendre connaissance du compte rendu de la dernière « Tenue Blanche » de nos Amis de Valence, qui est tout à fait dans l’esprit d’ouverture au Monde Profane de notre Portail des Loges Libres :
***
Le mardi 20 avril 2010, la Loge Thot de Valence dans la Drôme a organisé une tenue blanche ouverte.
L’ordre du jour appelait la lecture de trois planches :
-La première, lue par un Frère, avait comme titre : « Aperçu sur la Foi». Dès les premières paroles, ceFrère nous plongeait dans un univers de verticalité et, au delà des mots, nous étions instantanément dans le monde de l’Esprit. Le silence était rempli de transcendance.
-La seconde planche, lue aussi par un Frère, nous parlait de la Gnose et de la Connaissance. La profondeur du texte et la sincérité de l’auteur ont élevé nos esprits tout en prônant une certaine relativité.
-La dernière planche, lue par un Profane, développa la notion de croyance dans le sens de la vie en société et du ciment social.
La parole a circulé sur les colonnes et les échanges furent très riches. Nous fîmes la conclusion suivante : malgré les oppositions apparentes des sujets, les Maçons, mais aussi les Profanes, doivent dans la mesure du possible harmoniser ces domaines pour arriver à la plénitude de leur Etre.
Notre démarche s'inscrit dans une orientation de transparence et de collaboration avec les Profanes qui sont aussi nos Frères et Sœurs.
Nous ne rasons pas les murs et notre qualité de franc - maçons transparaît au grand jour, mais toujours avec modestie et discrétion.
Sentiments fraternels
***
Bonne semaine ensoleillée à tous et toutes, Profanes comme Maçons. BREIZH.

mardi 20 avril 2010

DERNIERS TRAVAUX DES "LIBRES DISCIPLES D'HERMES" A VALENCE

Bonjour à tous, Profanes et Maçons.
Voici le compte-rendu des derniers Travaux de nos Ami(e)s de Valence :
***
L’atelier de recherches « Les Libres Disciples d’Hermès » de Valence dans la Drôme a eu sa tenue régulière le vendredi 16 avril 2010.
Nous avions convenu d’analyser le premier chapitre du livre de Maggy Whitehouse « Total Kabbale » qui traitait du Plan Divin, du début de la Création, des dix Sephiroth, des Quatre Mondes et de l’Echelle de Jacob.
La parole a circulé, tous les Cherchants ont participé avec ardeur et modestie, écoutant avec intérêt la démonstration du Vénérable Maître aidé d’un paper – board.
Notre objectif, ne l’oublions pas, est d’aborder la théurgie avec une base ésotérique commune et surtout nécessaire pour la poursuite des travaux sur le Corpus Hermeticum.
Le mois prochain l’étude portera sur l’Echelle de Jacob et le Monde Divin et sur toutes les interactions des différentes forces en action.
Sentiments Fraternels
***
Bonne semaine à tous et toutes. BREIZH.

lundi 19 avril 2010

INVITATION DE LA LOGE DE RECHERCHES MARITIMES "LA PEROUSE" DE NANTES

Bonjour à tous et toutes.
Le présent article concerne les Maçons intéressés par les choses de la Mer, puisqu’il s’agit d’une invitation de la Loge de Recherches Maritimes LA PEROUSE de Nantes, concernant l’Allumage des Feux d’une seconde Loge de ce type à Vitrolles :
***
Nantes, le 15 avril 2010
Vous êtes priés de bien vouloir participer à la Tenue solennelle d’Allumage des Feux de la R.L. Maritime « CONTRE-AMIRAL VENCE », qui aura lieu le dimanche 16 mai 2010 à 10 heures précises au Temple de Vitrolles (proximité de l’aéroport Marseille/Provence).
La R.L. LA PEROUSE.

***

Les Frères et Soeurs interessés sont invités à contacter la R.L. LA PEROUSE en cliquant sur son sceau dans la colonne de droite du blog.
Bonne semaine. BREIZH.

APPEL A LA CONTRIBUTION AUX TRAVAUX DE LA LOGE DE RECHERCHES SUB ROSA

Bonjour aux Ami(e)s Profanes et Maçons.
Veuillez trouver ci-après deux demandes de contribution adressées aux Maçons par la Loge de Recherches SUB ROSA de Genève :
***
1°)LES ASPECTS DE L'ARBRE DES SEPHIROTH

Pour sa prochaine Tenue Solennelle du 21 mai 2010, SUB ROSA ouvre le chantier de sa prochaine publication dont le sous-titre proposé est : ''De la racine à l'arbre''.

Si des planches existent sur les multiples thèmes de l'Arbre des Sephiroth, SUB ROSA lance un appel rédactionnel à tous les Frères et les Soeurs pour qu’ils viennent enrichir cette Oeuvre en transmettant leurs travaux à: info@sub-rosa.ch.

2°) APPEL AU SILENCE
Lors de la Tenue solennelle du 16 avril 2010, le thème LE SILENCE a été poursuivi pour que le chantier de la prochaine publication prenne corps. La table des matières a été proposée.
Le constat a été relevé qu'il manque des Planches sur LE SILENCE dans d'autres cultures ou civilisations et SUB ROSA lance un appel à tous les Frères et les Soeurs qui posséderaient des Morceaux d'architecture sur LE SILENCE pour qu’ils participent à l'Oeuvre en envoyant des copies à: info@sub-rosa.ch.
Si le sujet est l'un des plus traité par tous, il a été très difficile de trouver trois Morceaux d'architecture répondant aux questions proposées :
1) Le Silence est-t-il la source (naissance) de la pensée ?
2) Ce lieu de Silence est-il comparable au lieu du ''Béréchit'', le ''Au commencement...'' ?
3) Le Silence créateur génère-t-il le chemin de la pierre brute à la cathédrale ?
Votre participation, aussi modeste qu’elle vous paraisse, est toujours une pierre de plus à la construction de l’Edifice (de quoi transformer ce champ de pierres en une majestueuse cathédrale).
Bien entendu, ces travaux communs seront partagés entre tous les participants.

Un très grand merci d'avance. Fraternelles Salutations. SUB ROSA
***
Bonne journée à tous. BREIZH.

lundi 12 avril 2010

LE MACON EGARE (UN CONTE A DORMIR DEBOUT) PAR UN FRERE DU PORTAIL

Bonjour aux Ami(e)s du Portail.
Une fois de plus j'ai le plaisir de vous retranscrire sur notre blog un article de notre Frère Pierre L..., ardent défenseur des Loges Libres et Souveraines :
***
LE MACON EGARE
*
Maçon il l’était depuis des années, il avait été initié à une époque charnière de l’histoire de la Maçonnerie, entre la fin de la troisième République, de la deuxième guerre mondiale, et sur le plan économique, au début des Trente Glorieuses.A cette période historique, la Maçonnerie avait encore de l’influence sur le monde profane, protégée qu’elle était par sa discrétion et par l’idée que le monde s’en faisait. Elle avait le rôle du Sage que l’on vient consulter à l’heure des décisions à importantes, les gouvernants faisant appel aux Frères pour résoudre tel ou tel conflit armé.
*
Donc notre Frère baigné dans ce qui lui semblait acquis une fois pour toutes, se sentait à l’aise dans une maçonnerie ou l’on pouvait débattre de tout sans forcément connaître le sujet en cause, sachant que cela serait corrigé par d’autres plus expérimentés sur la chose. Des dizaines de fois il participa à la fameuse question sur la Paix dans le monde ; qui de toute bonne foi ne serait pas pour la Paix entre les Hommes ? Sauf qu’un jour en feuilletant une revue chez son médecin, il apprit que dans le monde il y avait peu ou prou, petits ou grands, plus de cent cinquante conflits armés. Ici commence le règne de la désillusion, tant années de réflexion, pour n’avoir aucun résultat, cela déséquilibre les certitudes les mieux ancrés dans la personne.
*
Bien que Maître Maçon, il décida de se taire et de redevenir l’apprenti qu’il avait été à ses débuts, mais se taire, sans rien faire non plus, il venait en Loge par habitude, désabusé même, il s’ennuyait à écouter des débats stériles sur l’avenir du Monde, sur le travail, sur l’égalité, sur la liberté, simplement il savait que de toute manière, cela ne servait à rien, que le débat était digne du café du Commerce. Surtout il ne retrouvait plus sur les Colonnes ces Maçons issus de la Résistance, ces maçons qui avaient œuvré pour la contraception féminine et sur la peine de mort, des grandes gueules mais des esprits forts.
*
Non il y avait une nouvelle génération de frères, pressée de devenir Vénérable, brûlant les étapes pour obtenir le trente troisième degré, nouvelle génération qui insufflait dans les rituels un message moderne, en supprimant tout ce qui pouvait paraître superflu, une nouvelle génération considérant la maçonnerie comme un tremplin politique, parlant bien sur tout, analysant presque tout avec aisance, mais comme disait sa défunte mère, il savait que les grands parleux étaient très souvent des petits faiseux. Il avait connu le temps ou un Grand Maître, avait organisé un Convent extraordinaire, pressentant les bouleversements à venir, pour réfléchir à la place de la Maçonnerie dans le monde en évolution. Ce convent resta sans suite, les successeurs n’assurant pas cet héritage.
*
Il constatait que les dignitaires s’exprimaient comme les hommes politiques, avec un langage creux, effleurant les réalités sans vraiment en percer les causes et les effets. Le fameux plan de carrière en usage dans les multinationales, était dans le monde maçonnique devenu monnaie courante ; bref pour lui la maçonnerie était de plus en plus proche du monde profane, qui d’ailleurs n’avait que faire du monde maçonnique.
*
Le comble fut atteint un soir lorsque la télévision diffusa la retransmission d’une initiation maçonnique, déjà il supportait mal l’ingérence des ateliers de perfectionnement dans les Loges bleues, où le vénérable était contredit par des hauts grades, il se dit que se taire n’était pas dans la logique maçonnique, et qu’il perdait son temps dans une maçonnerie qui avait oublié son origine, ses fondements et son histoire, et qui n’apportait plus rien à l’initié, que des querelles de clocher, il reprit son bâton et sa besace de compagnon, pour aller chercher dans la multitude maçonnique, la loge qui apaiserait sa soif de connaissance et d’élévation spirituelle et où le travail sur la pierre brute ne serait pas une douce rigolade « cherchez et vous trouverez ! Frappez et on vous ouvrira ! Et demandez, vous recevrez !
*
Les recherches furent longues mais fructueuses, il trouva la loge qui l’accueillit avec simplicité et fraternité, pratiquant un rituel non-conforme aux rituels breveté Obédience, il se rendit compte que ce rituel lui apportait plus que des années passées dans sa loge mère, pour lui c’est ce qui comptait ; il ne venait plus en Loge par habitude, mais par plaisir et il découvrait que la Maçonnerie bien comprise pouvait élever le Maçon, vers des valeurs spirituelles , bien loin des sempiternelles « morceaux d’architecture en vigueur dans les autres loges ».
*
Le maçon égaré se dit que le chemin avait été bien long avant d’arriver à trouver une loge vraiment initiatique ; mais c’était le prix à payer, pour devenir un Initié modeste mais réel.Cette remise en cause par un retour dans le Cabinet de Réflexion, lui permit de redécouvrir le monde maçonnique et de prendre conscience de sa richesse, qu’il y avait une spiritualité proprement maçonnique qui n’avait rien avoir avec ce qu’il avait connu précédemment, il compris qu’avant de vouloir faire la Paix dans le monde profane, il fallait d’abord commencer par faire la paix dans son monde intérieur et que personne ne pouvait le faire à sa place , que maintenant, il devait juger par lui-même et non par rapport, synthèse et autre document administratif et surtout que le décor ne faisait pas le maçon.
*
C’était donc un nouveau départ dans la Maçonnerie, doublement riche, riche de son expérience précédente et riche par les nouvelles découvertes de sa Loge actuelle, son seul regret fut d’avoir attendu plusieurs décennies, mais il se consola en pensant que l’Initiation demande du temps et de la persévérance …Le maçon égaré avait retrouvé le centre de l’Union …PIERRE L…
***
Merci Pierre pour ce nouveau morceau d'architecture qui résume une fois de plus le cheminement des Maçons qui ont souhaité, comme toi, comme nous, le retour à la tradition initiatique.
Amitiés fraternelles à tous et toutes, Profanes et Maçons. BREIZH.

AVIS DE PARUTION DES TRAVAUX DE LA LOGE LIBRE MARITIME LA PEROUSE A NANTES

Bonjour à tous.
Mon correspondant de la Loge de Recherches LA PEROUSE à l'Orient de Nantes me demande de diffuser sur le Portail l'avis de parution du Volume VI des Travaux de sa Loge :
***
Association Ponantaise d’Histoire maritime
Nantes, le 15 janvier 2010
Le Volume VI (2010) des Travaux de la Loge de recherche en histoire maçonnicomaritime
La Pérouse paraîtra le 1er mars aux Éditions Le Phare de Misaine.
(ISBN 978-2-917827-01-7), 160 pages.
Au sommaire :
- A propos du thème de la construction de l’arche de Noé à travers l’iconographie médiévale,
- Le mythe du déluge à travers le monde,
- Les aspects du noachisme selon le 21ème degré de l’Écossisme,
- Comment expliquer l’absence de Cham du rituel des Nautoniers ?
- Pour présenter l’Arche Royale,
- Un épisode autobiographique de Thomas Dunckerley,
- La loge les Français Régénérés, un mystère québécois,
- Le commandant du HMS Bounty était-il franc-maçon ?
- Yves-Joseph Kerguelen de Trémarec, un aventurier mythomane ?
- Un franc-maçon éphémère, le médecin de la marine Jean-René Quoy,
- Arthur John Shirt et la Haven Lodge,
- L’escale des francs-maçons, accueillir, aider, réguler…
- Notes de lecture.
Les commandes, accompagnées d’un chèque de 10 € par exemplaire (franco de port
pour la métropole et les DOM TOM)*, à l’ordre de l’Association, doivent être envoyées à :
ASPOMA
23, avenue du Parc de Procé
44100 NANTES, France
e-mail : aspoma@rllaperouse.org
(*) Foreign countries : 12 €, postpaid. Payment only by check in € on a french bank. Other
means of payment (Bank transfer), please contact us (IBAN supplied on request) .
***
Avis aux Amateurs... BREIZH.

RECEVOIR L'INITIATION SANS RIEN PAYER (OU PRESQUE) OU PAYER UNE CAPITATION SANS RIEN RECEVOIR ( OU SI PEU)

C'est la question que pose à juste titre notre Frère Pierre L..., fervent intervenant du Portail, dans le petit mot qu'il vient de transmettre à ses Frères et Soeurs, histoire de remettre à sa juste place la "tempête dans un verre d'eau" qui secoue actuellement l'association loi 1901 dite "Grand Orient de France":
***
"Une autre Hypothèse :
Face aux hypothèses développées concernant la mixité du GODF, il y en a une non prévue, celle de la multiplication des Loges Libres et Souveraines.Il se pourrait que des FF las de toutes les turpitudes des Obédiences et des querelles sans fin et même sans fondement, décident de devenir Libres et Indépendants, préférant l’Initiation à la capitation.C’est une idée qui circule dans le landerneau maçonnique."
Pierre L...
***
Comme d'habitude notre Frère va droit au but pour dire ce que tout le monde maçonnique "libre" pense. Dans cette histoire banale je retiens, personnellement, que l' association GODF n'a gagné aucune bataille dans ce dernier rebondissement : elle a bien au contraire perdu la guerre qu'elle menait face à la fronde des Loges qui la composent et qui comprendront bien un jour ( si ce n'est déja fait) qu'elles doivent se débarrasser de tous ces "fonctionnaires - canada dry" qui les empêchent de revenir au monde initiatique qu'elles n'auraient jamais du quitter.
Amitiés fraternelles à tous et toutes profanes comme Maçons. BREIZH.

vendredi 9 avril 2010

BULLETIN DE MARS DU TRIANGLE PHARAON

Selon une tradition bien établie, voici le compte rendu des travaux du Triangle Pharaon de Brive pour le mois de mars:
***
Pour le mois de Mars 2010, des nouvelles …………………

Le Triangle PHARAON à Brive s’est réuni au mois de Mars autour de deux thèmes :

1) Le sens hermétique des contes de fées

La connaissance hermétique a été renfermée dans les contes afin de la mettre à l’abri pendant les temps d’épreuves.
Quelques exemples :
-Peau d’Ane – revêtue successivement des trois couleurs alchimiques couleur du temps, de lune et de soleil.
-Le petit chaperon rouge – la galette et le pot de beurre étant des allusions à la matière feuilletée et onctueuse. La forêt le lieu où la nature travaille, le loup le principe dévorant
-La belle au bois dormant – c'est-à-dire la tradition endormie mais non morte dont l’éveil peut avoir dans le règne spirituel les mêmes effets que celui de la primitive Hylé dans le règne naturel.
-Riquet à la houppe – la conjonction des deux natures. Vénus et Mercure, ainsi nait l’hermaphrodite.

2) Un aspect de la Liberté :

La liberté est de fait attachée à l’égalité et l’égalité au devoir de fraternité, notions fondamentales de notre République, mais aussi de notre mouvement.
On oublie trop souvent que tout comme l’intérêt collectif n’est pas le cumul des intérêts individuels, la liberté individuelle a ses limites en l’application du principe « la liberté de chacun commence là où s’arrête celle des autres »
On arrive à penser en évoquant Droits et Devoirs que les Droits s’appliquent à un concept individuel et les Devoirs à un concept collectif, qui surtout n’empiétera pas sur le Droit individuel.
La liberté des autres : les autres sont devenus un concept abstrait. C’est ceux que l’on croise dans la rue, sans jamais les saluer, on les tolère à condition qu’ils ne nous dérangent pas.
Le relationnel, la solidarité, l’entre aide n’existant plus, il n’y a plus dans la réflexion la recherche de ce qui est équitable. Tout relationnel qui se veut avoir un certain intérêt est nécessairement soucieux de l’équitabilité. Mais quand il n’y a pas de relationnel à proprement parler, il n’y a pas cette recherche. La Liberté, considérée comme un dû, n’a plus de limites. Face à l’égoïsme de certains, une trop grande générosité de la part d’autres, les limites de l’équitable sont franchies, et par là même le bornage de l’espace de liberté n’est plus respecté.

Et pour terminer une pensée :
La compétence et les bonnes dispositions d’un instructeur ne représentent jamais que la moitié des conditions à remplir pour qu’il puisse communiquer son savoir. C’est aux étudiants d’apporter l’autre moitié en se montrant ouverts, réceptifs, chaleureux.
***
Bon week end à tous et toutes , Profanes comme Maçons. BREIZH.